Liens

Catégories

Campagne prévente de vins vivants par Pierre-Yves PETIT vignes en transition

Bonjour cher-es ami-es et partenaires,

C’est parti, la campagne de prévente PETIT GRAIN  de la  première cuvée 2020 de Pierre-Yves PETIT a démarré comme une belle fermentation, avec déjà 30% de l’objectif atteint , un énorme merci aux premier-es contributrices -teurs !!

Mais nous avons encore du chemin à faire pour atteindre notre objectif et le temps passe très vite.

Pour rappel, une prévente est un achat en avance et non un don. Des contreparties pleines de soleil vous attendent : du jus de raisin blanc, du vin blanc pétillant (PetNat), du vin orange et du miel.

 Pour tout savoir sur notre démarche et pour commander les produits, rdv sur le lien suivant

 https://bluebees.fr/fr/project/729

Votre participation est essentielle à la continuité de cette aventure ; elle permettra  les investissements nécessaires à la transformation écologique complète du vignoble et à la mise en place d’une cave pour notre autonomie l’an prochain. 

Sans votre soutien, il sera compliqué pour Pierre-Yves de refaire du vin  et ce serait bien dommage car les produits sont vraiment prometteurs ! 

La prévente n’est donc pas une option pour lui.  En choisissant ses vins nature et son jus, vous encouragez une nouvelle relation, optimale et locale, entre la vigne et l’humain. Une relation basée sur la philosophie de la permaculture à savoir le VIVANT, avec toute la complexité des inter-relations qui donne à la fois cette force, cette abondance et cette beauté. SOYEZ parmi nos contributeurs et contributrices. Nous vous remercions chaleureusement de partager autour de vous notre démarche avec un petit mot personnel.

Chaque jour est compté pour transformer l’essai, on compte sur votre solidarité et engagement sans tarder! 

 A très bientôt pour des nouvelles 

Béatrice LE MOEL & Pierre-Yves PETIT
www.vignesentransition.org

 

 

Gérant d’un vignoble de 7ha, je relève le défi de produire avec le seul cépage « Muscat petit grain » , un jus de raisin blanc et  2 vins naturels. Le tout en étant un vigneron sans chai ! Je fais appel à vous pour accompagner la pérennisation de mon activité et réaliser la transformation écologique du vignoble et la mise en place du caveau.

Un permaculteur-vigneron se lance dans l’aventure de produire des vins naturels.

Je suis Pierre Yves PETIT, j’ai 48 ans et je suis natif de Montpellier. Mon enfance a été bercée par la soif de découverte du vivant et par l’influence de la vie dans la ferme familiale en Dordogne, où la dimension de la diversification prenait tout son sens.

Une rencontre littéraire à 20 ans avec M.Fukuoka «La révolution d’un seul brin de paille» fait basculer ma vision de ce que doit être l’agriculture. Des expériences diverses en France me renforcent dans mes compétences et mes convictions. Je me spécialise dans la multiplication des végétaux et plus globalement dans l’aggradation de la fertilité des systèmes agricoles pour tendre vers des agro-ecosystèmes. En 2015, je deviens formateur en permaculture. En 2016, la vie me ramène dans ma région natale, je rencontre Béatrice ma partenaire de vie.

 

Des vignes sur 7 hectares en zone Natura 2000

Je constate avec une certaine tristesse que la majorité des paysages viticoles sont quasiment exsangues. Alors se présente sur mon chemin l’opportunité de travailler comme chef de culture dans le vignoble de Claire et Henri Cazalis-Boissié sur la commune de Vic la Gardiole dans l’Hérault en bord de mer. Les propriétaires disposent de 7 ha de muscat petit Grain, 1 ha de landes et 2 ha de forêt centenaire. La «presqu’ile des Aresquiers» est classée en site Natura 2000 et appartient en partie au Conservatoire du Littoral. Autant dire un vignoble situé dans un écrin de beauté entre mer et lagunes. Mais la vigne, malgré un passage en bio depuis 2002, est affaiblie, monoculture oblige…En 2020, je deviens gérant des 7 hectares de vignes.

Contexte de transition

Les vignes, âgées de 50 à 80 ans, présentent l’avantage d’avoir un raisin très aromatique mais  de générer un faible rendement de 10 à 20 hectolitres/hectare. Le terroir de garrigue présente un climat asséchant et une précipitation de plus en plus faible. Force est de constater que ce vignoble, malgré une certification AB Ecocert, ne me procure pas de réelle satisfaction. La monoculture est un non-sens écologique. Je me mobilise donc pour réintroduire la diversité dans toutes les dimensions du vignoble (écologique, économique, humain et territorial). Je mets en oeuvre :

  • Pratiques agronomiques qui favorisent le maintien de l’humidité dans le sol
  • Taille douce de la vigne
  • Recépage de vieilles souches de vignes
  • Traitement au thé de compost et petit lait
  • Lombri-compost
  • Mécanisation légère
  • Mise en place d’une épaisse couche de broyat (300 tonnes)
  • Enherbement des vignes
  • Plantation d’oignons inter-rang
  • Plantation de 100 arbres fruitiers en bordure de vignes (avec parrainage d’arbre par des habitant-e-s locaux)
  • Création de d’un jardin potager de 3000m2
  • Vendu au circuit court local
  • Vendanges manuelles en caissettes et non en benne pour plus de soin au raisin (aspect artisanal générateur d’emploi saisonnier et de redistribution de richesses, un des principes de la permaculture)…
  • Partage de l’espace avec des animaux rares et sauvages (engoulevent, outarde, lièvre, abeilles, hibou grand- duc, chauve-souris, couleuvre à échelon …)

 

Accompagner le vivant : de la vigne au vin

Jusqu’en 2019, les propriétaires emmenaient le raisin en cave coopérative. En devenant gérant, je fais un autre choix pour rester dans la cohérence de mon engagement. Je décide d’élaborer des produits vivants et notamment du VIN NATUREL– avec la contrainte sur le site de ne pas pouvoir aménager d’espace pour la vinification, statut de protection des sites obligent et sans parler du fait que le vignoble ne dispose pas d’eau « agricole ». Les difficultés se cumulent donc, mais je suis motivé et je relève ce défi un peu fou !

vendanges-vignes-en-transition.jpg

Vin naturel, QUES AQUO?

Le vin naturel ou vin nature est le résultat d’un choix philosophique visant à retrouver l’expression naturelle du terroir. Il est issu de raisins travaillés à minima en agriculture biologique (mais pas que), sans désherbant, pesticide, engrais ou autre produit de synthèse et en respectant la nature des sols par un travail long et minutieux. Les vendanges sont manuelles et lors de la vinification, le vigneron s’efforce de garder le caractère vivant du vin ce qui implique de laisser les levures indigènes opérer leurs transformations successives afin d’obtenir une vinification longue, calme et stylée. Le vin laisse apparaître toute son expression. Les interventions techniques, pouvant altérer la vie bactérienne du vin, sont proscrites, ainsi que tout ajout de produit chimique. L’emploi d’un minimum de soufre ou pas de soufre du tout est une règle de conduite. Les vins naturels sont des « produits » à l’opposé de la normalisation…

Le vin sortira sous l’appellation Vins de France pour plus de liberté et de créativité (avec notamment moins de contraintes obsolètes sur la conduite de la vigne).

 

Partager ma vision grâce au projet Vignes en Transition

En plus de mon activité de permaculteur-vigneron, j’accompagne, à travers notre projet Vignes en transition, les professionnels viticoles dans la transformation de leur vignoble. Des formations et des ateliers autour de la réintégration du vivant (restructuration du sol, enherbement volontaire, plantation d’arbres, taille douce etc.) dans sont conduites depuis automne 2018 sur le site des Aresquiers ou chez des vigneron-nes en demande. www.vignesentransition.org

 

Un soutien pour le lancement de la production

Toutes les orientations prises, que ce soit pour revitaliser le vignoble, engager une réelle diversification, tisser des liens de fertilité entre acteurs et actrices locaux, produire du vin et du jus naturels en dehors du site, constituent un travail de soin et d’organisation importante avec une série de petits et moyens investissements pour lesquels, j’ai besoin de votre soutien pour permettre la continuité de ce beau projet. L’avenir du projet va consister à augmenter de façon respectueuse la productivité du vignoble qui n’est qu’à un tiers de sa potentialité. L’autre incertitude est l’hébergement pour 2021 dans un autre lieu de vinification, la cave Mirabeau était une aide au lancement.

raisin-vignes-en-transition.jpg

Notre production 2020

  • «Petit Grain» : (1000 bouteilles de 75 cl) un jus de raisin blanc juste pressé,sans aucun ajout, pasteurisé pour une conservation plus longue, avec un léger dépôt naturel, le tout dans une ambiance très aromatique. C’est un produit singulier à déguster frais du petit déjeuner au coucher! Disponible dès maintenant.
  • «En vrille» (1800 bouteilles) : vin blanc pétillant naturel selon la méthode champenoise. Après une fermentation en cuve, le vin est embouteillé avant la complète transformation des sucres. Une fois la fermentation achevée, un dégorgeage est réalisé pour éliminer les dépôts. Le niveau des bouteilles est complété, la prise de mousse se finalise…Sortir des sentiers battus et ré-enchanter le Muscat… Disponible en mai 2021.
  • « Yuzu » (900 bouteilles) : vin orange, inspiré d’une méthode traditionnelle georgienne. Il se caractérise par une macération longue de 6 à 9 mois en cuve, avec les pellicules du raisin pour quelques semaines. Ce temps confère au vin une robe pigmentée et des arômes riches et complexes. Vin de garde, encore rare en France, un cheminement complexe vers la quintessence du blanc…Disponible en mai 2021

jus de raisin petit grain

Pourquoi le financement participatif ?

Parce que c’est une façon de permettre aux citoyen-nes de contribuer à la transformation de nos territoires de vie pour les rendre autonomes, fertiles et vivants. De stimuler des vocations pour les jeunes et des reconversions pour les autres avec un financement propre, local direct et partagé.

 

A quoi va servir ce financement ?

Vos dons permettront de créer de meilleures conditions pour fabriquer des produits issus du vignoble en transition, de continuer à fertiliser, à planter, à diversifier, à former, à partager, à déguster, à nourrir, à recréer de la vie et de la joie !

  • Avec 5 800 euros (soit l’équivalent de 600 bouteilles vendues),  je finance le loyer de mon vignoble et une partie des charges de fonctionnement.
  • Avec 11 700€ (soit l’équivalent de 1100 bouteilles vendues) : je pourrai financer des charges de fonctionnement (location du vignoble, salaire des vendangeurs, location du chai).
  • Avec 23 000€ (soit l’équivalent de 2200 bouteilles vendues) : nous pourrons financer les achats d’arbres, des engrais verts et matériels nécessaire à la création de l’agro-écosystème VIGNE et à une partie de la mise en bouteille de nos vins et de nos jus de raisin.
  • Avec 35 000€ (soit l’équivalent de 3500 bouteilles vendues) : je finance la totalité de la mise en bouteille de nos premières cuvées 2020 et du réinvestissement pour l’année 2021.

 

A propos des contreparties et de la livraison

Les bouteilles de vin et de jus pourront être récupérées à Vic La Gardiole, à Caux et dans divers relais dans la Région Occitanie en direct. Les livraisons postales se feront donc en France métropolitaine uniquement et en dehors de la région Occitanie. Les frais de livraison sont notifiés dans les contreparties. Nous ne livrerons qu’à partir de 6 bouteilles, les frais de livraison en deça n’étant pas financièrement significatives. Votre adresse postale est donc indispensable. Pour cet envoi postal, nous sollicitons le prestataire UPS qui inclut le tarif des cartons, de l’envoi et de l’assurance.

Le paiement

  • Par carte bancaire: en participant directement sur le projet
  • Par virement: mon compte > alimenter mon compte > virement > allocation de votre cagnotte Bluebees à ce projet
  • Par chèque: à l’ordre de Blue Bees à envoyer au 102 C Rue Amelot 75011 Paris avec le numéro de projet au dos du chèque

 

Pourquoi proposer nos vins en prévente ?

La viticulture et la vinification naturelle s’inscrivent dans des cycles de production longs, la trésorerie est donc précieuse dans notre métier. Pour cette année de démarrage, nous avons donc besoin d’anticiper les premières ventes. En participant à cette campagne, vous serez les premiers à déguster notre cuvée 2020 !

 

5 bonnes raisons de participer à notre vente en primeur

  • Faire partie des tou-tes premier-es à déguster la  cuvée vivante de Pierre-Yves PETIT.
  • Participer à la production de jus et vins authentiques, honnêtes, joyeux et bons
  • Promouvoir une agriculture naturelle résiliente et créatrice de vocations et de saveurs
  • Contribuer à la transmission des savoir-faire viti-permacoles
  • Se donner une (très !) bonne raison de venir nous rendre visite sur la presqu’île des Aresquiers.

 

Mes partenaires

La chance me sourit quand je rencontre Pauline Chatain du Domaine Mirabeau qui vient d’ouvrir une cave à quelques kilomètres de Vic la Gardiole. Elle comprend d’autant bien ma situation qu’elle a vécu l’année précédente la même difficulté. Elle accepte donc de me louer le caveau pour concevoir mes vins. Je suis très reconnaissant pour cette ouverture. Pour m’accompagner dans ce nouveau champ de compétences qu’est la vinification de vin naturel, je sollicite mes amis Paul Lignières et Xavier Plégades, l’un vigneron dans les hautes Corbières pionnier dans la réalisation de vins naturels dans la région, l’autre caviste et chef cuisinier. Je crois que ma liberté d’action et mon audace leur plaisent. Pas à pas, ils me guident dans les étapes clés de l’élaboration du vin. Tout devient plus simple et limpide à leurs côtés, j’ai une grande chance d’avoir ces 2 pilotes en qui j’éprouve une grande confiance. En échange, je leur transmets les principes de la permaculture pour leur lieu. L’énergie est donc très positive et créative.

 

A propos de Pierre-Yves-Petit

 

 

COMPÉTENCES transmission de la permaculture

  • Concepteur-Coordonnateur- formateur de la démarche Vignes en Transition (www.vignesnentransition.org)
  • Expériences en design de permaculture
    • Design pour particuliers  (34) 2020-2018
    • Maraîchage multi- étagé sous serre (34), 2017.
    • Aménagement d’une baissière et d’un bassin de 30m pour récupérer l’eau pluviale des chemins afin d’humecter une prairie et une plantation de petits fruits. Travaux expérimentaux de mulch de déchets verts bruts écolieu de la ferme symbiose (24), 2015.
    • Développement de l’activité de permaculture, plantation de fruitiers et greffage de la végétation spontanée, élaboration de deux bassins (ornement, finition de la phytoépuration), élaboration de buttes de hugelkultur, aménagement du réseau d’eau potable et d’irrigation avec rénovation de cuve cimentée pour la récupération d’eau de pluie et équipement d’un forage. Ecolieu du Camp du geai (47). 2010- 2014.
    • Co- organisation des rencontres nationales de permaculture (47), avec l’association brin de Paille, 2014.
    • Création d’un jardin en hugelkultur de 50m sur l’écolieu «domaine de la certitude» (46) en chantier collectif, 2013.
    • Animation d’un groupe local de permaculture (47) avec chantiers participatifs, 2013.

COMPÉTENCES  agricole/jardin & espaces verts

  • Cours de jardinage en permaculture, maison départementale de Restinclières (34).
  • Jardinier-pépiniériste au jardin de Bambous de Plambuisson (la plus fournie en nombre de variétés en Europe) (24), 2010
  • Jardinier d’entretien d’une maison de retraite, coupe et broyage de bois d’éclaircie forestière pour l’alimentation d’une chaudière à plaquettes (24) 2006
  • Exploitant-maraîcher bio et céréales panifiables en Périgord vert et pratique de la panification paysanne au levain naturel, remise en route de vieux fours à pain, de la meunerie traditionnelle 2000-2004
  • Ouvrier agricole sur une exploitation en polyculture /élevage bovin, (24), 1999-2000.
  • Jardinier de particuliers (une trentaine) sur le bassin d’Arcachon, 1997-1999.
  • Taille de vigne Au Château de Monbazillac (24) 1996.
  • Responsable d’une école de systématique (botanique) au jardin des plantes de Montpellier dans le cadre du service national civil 1990-1992.

 

 

Restons en contact

36 bis route des Aresquiers 34110 VIC LA GARDIOLE

06 51 85 77 62

py.petit@vignesentransition.org

www.vignesentranstion.org

Facebook vignes en transition

https://youtu.be/X5rwjjrDSpU

https://youtu.be/3_5I_BeRCi0

https://youtu.be/335ZLK8Pwdo

https://youtu.be/7PVgQnWfmdw

Comments are closed.