Liens

Catégories

La Grande Raisandière: au lieu de demander de l’argent avant un stage, nous avons décidé de donner aux participants la possibilité de faire un don à l’issue du stage s’ils veulent que quelqu’un d’autre bénéficie d’un week-end avec nous.

Nous sommes ravis d’annoncer que nos stages de permaculture, méditation et cuisine végane sont désormais gratuits ! Au lieu de demander de l’argent avant un stage, nous avons décidé de donner aux participants la possibilité de faire un don à l’issue du stage s’ils veulent que quelqu’un d’autre bénéficie d’un week-end avec nous.
Nous avons découvert ce concept pour la première fois lors de nos retraites de méditation Vipassana. Ça s’appelle Dāna, ce qui signifie générosité, charité ou aumône en sanskrit. L’idée de Dāna est simple : si vous avez l’impression d’avoir appris quelque chose pendant votre séjour chez nous, vous pouvez faire un don pour que quelqu’un d’autre puisse en bénéficier.

Notre prochain stage est une Introduction à la Permaculture et à la Cuisine Végane, du 26 au 28 avril. Voici, par exemple, quelques plats que vous pourriez apprendre à cuisiner en participant à ce stage :

Nos prochains stages d’Introduction à la Permaculture et à la Méditation auront lieu du 24 au 26 mai et du 14 au 16 juin. Voir ici le programme pour ce type de week-end.
Plus de détails sur nos stages

Les dernières nouvelles de notre ferme

150 kg de graines d’engrais vert à planter … Taillage des arbres fruitiers … Plantation de kiwis et de 200 boutures de baies … Deuxième mare commencée … La fin des fruits en bocaux …
Lisez plus ici

Mettre fin au changement climatique, c’est mettre fin au capitalisme. Oserons-nous ?

Phil McDuff écrivant dans le journal, The Guardian:

« À l’heure actuelle, avec un investissement massif d’efforts d’ici 2030, nous pouvons à peu près maintenir le niveau de réchauffement en dessous de 1,5°C. C’est un territoire « mauvais, mais gérable ». Si l’on ne fait pas cet effort, le monde traverse des barrières thermiques plus sévères qui pourraient entraîner l’effondrement des écosystèmes, l’acidification des océans, la désertification massive et l’inondation des villes côtières, ce qui rendrait leur habitat inhabitable.

« Nous devons jeter même l’évier de la cuisine à ce problème. Des modifications de politique, comme une taxe sur le carbone, ne suffiront pas. Nous devons fondamentalement réévaluer notre relation à la propriété, au travail et au capital. L’impact d’une reconfiguration dramatique de l’économie industrielle exige des changements tout aussi importants de l’État providence. Les revenus de base, les programmes de travaux publics à grande échelle, tout doit être sur la table pour s’assurer que les chocs systémiques à venir ne laissent pas de vastes pans de la population mondiale affamés et sans ressources…

Cliquez ici pour lire la suite

Plus d’articles sur l’environnement

G pour Greta

Notre solution ce mois-ci doit être Greta, l’écolière suédoise de 16 ans avec Asperger qui, à elle seule, a lancé une grève mondiale pour le climat. Son « problème », c’est qu’elle ne comprend pas pourquoi personne ne fait quoi que ce soit contre la crise climatique. Et, du moins en partie parce qu’elle a le syndrome d’Asperger, elle ne voit pas l’intérêt de faire autre chose tant que le problème climatique n’est pas résolu ! Alors, chapeau à Greta, une vraie inspiration. Maintenant il faut que les adultes écoutent !

Cliquez ici pour lire Greta dans ses propres mots. 

D’autres solutions nous recommandons
Amicalement, Alexis & Blanche
P.S. Rendez-vous sur Instagram pour retrouver toutes les photos de La Grande Raisandière : instagram.com/lagranderaisandiere/ 
Notre website est : www.lagranderaisandiere.fr

Comments are closed.