Liens

Articles

Catégories

Le mouvement de la Transition en France participe au programme Territoires d’Expérimentations avec les Colibris et le Collectif Transition Citoyenne

Faire ensemble n’est plus une option !
À l’occasion de l’ouverture de la COP26 aujourd’hui à Glasgow en Écosse, l’Organisation météorologique mondiale a émis un nouveau bulletin alarmant : les concentrations de gaz à effet de serre sont au plus haut dans l’atmosphère, et l’Amazonie perd de sa capacité à absorber le CO2. Résultat : « Si nous continuons à utiliser les ressources fossiles de manière illimitée, nous pourrions atteindre un réchauffement d’environ 4°C d’ici à fin du siècle ».
Assez ! N’attendons pas les puissances politiques et financières de ce monde mortifère pour agir. Une profonde mutation du système thermo-industriel est possible.
Il est plus que temps de sortir des postures intellectuelles et d’agir à l’échelle de nos espaces de vie pour préserver ce qui peut encore l’être. Si nos responsables politiques ne proposent pas les transformations que nous pensons nécessaires, nous pouvons commencer à montrer le chemin !
Dès aujourd’hui, le Mouvement Colibris et onze organisations nationales, engagées localement, mettent en commun leurs compétences pour renforcer les dynamiques locales sur six territoires. Objectif : une transition systémique et radicale !

12 associations nationales

Emmenées par le duo formé par le Mouvement Colibris et le CTC, le programme est porté par une dizaine d’organisations nationales engagées dans la transition écologique et solidaire sur les territoires. L’accompagnement des dynamiques locales est au cœur des missions de chacune.
Ces organisations mettent en commun leurs expériences, leurs expertises tant organisationnelles (gouvernance, facilitation, outils d’intelligence collective, etc.) que techniques (insertion, résilience alimentaire, démocratie locale, etc.) et leurs réseaux, notamment leur ancrage local.

6 territoires d’expérimentations

Sélectionnés après une première phase d’appel à manifestation d’intérêt, ces six territoires ont pour objet de créer de véritables lieux de « passages à l’acte de la transition écologique et sociale » plus collectifs, afin de transformer durablement et concrètement la vie locale.

Comments are closed.