Liens

Catégories

Opération Patates! – URGENT

Merci Mantois en Transition de partager cet action!

Opération Patates! – URGENT

Partagez ce message à tous vos contacts,
parce que c’est tous ensemble que nous réussirons !

« Deux petites souris tombent dans un seau de crème :

La première souris se croit perdue, abandonne très vite et se noie.

La deuxième souris lutte tellement fort pour rester en vie que la crème se transforme en beurre ; elle sort du seau, elle a la vie sauve.

 À partir de maintenant, je suis cette deuxième souris. »

Vous connaissez peut-être cette citation du héros du film « Attrape-moi si tu peux » de Steven Spielberg, qui nous incite à ne jamais baisser les bras dans l’adversité.

Les souris c’est nous, les confinés, et le pot de crème c’est notre confinement et ses conséquences, dans cette épidémie de coronavirus. Que pouvons-nous bien faire pour améliorer les choses, coincés à la maison ? Vous aussi, vous sentez que la situation vous échappe ?

L’économie est à l’arrêt, les pénuries alimentaires arrivent…

Avec l’épidémie, et le confinement imposé, une énorme partie de l’économie est à l’arrêt, plus de 8 millions de personnes ont déjà été mises au chômage partiel en France, et de nombreuses entreprises ont stoppé leur production. Tout cela aura des répercussions, un peu plus tard, des entreprises devront fermer, des gens vont perdre leur emploi et les revenus de beaucoup d’entre nous risquent de baisser. Le prix de la nourriture augmente (voir référence 1) dans les supermarchés, et certains rayons sont déjà vides.

L’ONU a alerté sur le risque de pénurie alimentaire au niveau mondial (voir référence 2) peut-être pas dans l’immédiat, mais on peut imaginer d’ici la fin de l’année, ou l’année prochaine. Voilà donc une excellente raison de nous débattre et de ne pas laisser notre sécurité alimentaire au hasard.

Il est plus sage et responsable de prendre soi-même des mesures pour assurer la sécurité alimentaire de sa famille et de ses proches dans cette période chaotique.

Quelles explications donnerions-nous à nos enfants affamés si le pire des scénarios se produisait ?

« Papa, Maman, j’ai faim ! »

Restons confinés et plantons des pommes de terre au jardin

Avec le confinement, beaucoup d’entre nous passons davantage de temps à la maison, qu’on télétravaille, qu’on soit au chômage partiel, ou en congés. Nous avons le temps, alors, pour être productif, plantons des pommes de terre au jardin !

Pourquoi des pommes de terre ? La pomme de terre est un aliment de base et qui a la particularité d’être simple à cultiver. Les bons jardiniers consacrent en général un quart à un tiers de leur potager à cette culture. Une seule pomme de terre plantée peut produire en moyenne 1 kilo de pommes de terre et au minimum 700 grammes. C’est un légume qui se conserve bien et peut constituer une réserve. On sait la cuisiner de nombreuses façons, même sans matériel de cuisine compliqué, c’est un aliment nourrissant, et en plus, tout le monde aime ça !

« Je plante une pomme de terre germée au printemps… »
« …je récolte ma production quelques mois plus tard… »
« …et on se régale tous ensemble ! »

Mais… je n’ai pas de jardin ! Je vis en appartement !

En appartement, en ville, c’est vrai que c’est un peu plus compliqué, on ne possède pas de terrain à exploiter. Dans ce cas, on peut suivre plusieurs pistes :

  • Contacter sa copropriété, pour savoir si les espaces verts communs peuvent être exceptionnellement exploités pour produire des pommes de terre cette année
  • Contacter le maire de votre commune pour lui demander s’il est possible de mettre à disposition un terrain pour y créer des jardins partagés, des jardins ouvriers. Demandez-lui s’il existe un plan de sécurité alimentaire au niveau de votre ville, et proposez votre aide pour le mettre en place s’il n’en existe pas. Si des jardins ouvriers ou partagés existent déjà sur votre commune demandez-lui de s’assurer qu’ils soient bien à disposition des jardiniers, sans présenter de risques pour leur santé en cette période épidémique.
  • S’assurer qu’un maximum de personnes reçoive ce message. Parce que plus il y aura de jardiniers à cultiver des pommes de terre, moins il y aura de pénurie au magasin, et moins les pommes de terre seront chères pour tout le monde !
  • Pourquoi pas planter quelques pommes de terre dans de grands pots, mais la récolte restera limitée.

Et on peut aussi faire tout ça même si on a un jardin !

C’est maintenant qu’il faut agir ! (Mars-Avril-Mai 2020)

Pourquoi agir maintenant ? Un vieux dicton dit qu’il faut « planter les pommes de terre quand le lilas est en fleur ». C’est un assez bon repère. Disons que la période idéale se situe entre fin mars et début avril, mais jusque fin mai on obtient encore d’excellents résultats. C’est donc dès à présent qu’il faut planter les pommes de terre ! Ne perdons pas de temps !

Révélons les héros qui dorment en chacun de nous

La crise passée, lorsque nous regarderons en arrière, avec la satisfaction d’avoir contribué à l’effort national pour en sortir, nous aurons la fierté d’avoir fait notre part. Nous aurons nourri notre famille, nos proches et aussi, pour les plus généreux, notre voisinage !

Je veux planter des patates, comment on fait ?

L’idéal serait d’avoir des plants de pomme de terre achetés en jardinerie, mais des pommes de terre bio peuvent tout aussi bien faire l’affaire. Toute pomme de terre germée est une bonne candidate à la plantation. Attention cependant, une pomme de terre non bio peut ne peut pas germer à cause des traitements antigerminatifs.

Voilà quelques vidéos sur Internet qui peuvent vous aider à démarrer :

Faire germer ses pommes de terre

Travail du sol

Planter de façon « traditionnelle » (après travail du sol)

Techniques de permaculture (sans travail du sol et avec compost / matières organiques)

Cultiver ses pommes de terre en pot sur son balcon

Partagez ce message à tous vos contacts,
parce que c’est tous ensemble que nous réussirons !

Références

1. Le prix des denrées alimentaires augmente

https://www.europe1.fr/economie/confinement-a-quoi-est-due-laugmentation-du-prix-des-fruits-et-des-legumes-3960376

2. L’ONU a alerté sur le risque de pénurie alimentaire au niveau mondial

https://www.lci.fr/international/coronavirus-l-onu-alerte-face-au-risque-de-penurie-alimentaire-sur-le-marche-mondial-2149731.html

Comments are closed.