Liens

Catégories

Paris: Conférence gratuite le 24 avril à 20h, Atelier le 25-26 avrIl2020 : Sourire à l’effondrement

Sourire à l’effondrement – 2 –
Co-créer le futur émergent
Conférence gratuite le 24 avril à 20h, Atelier le 25-26 avril

En octobre 2019, Catherine Eveillard a proposé au Centre Shambhala de Paris un week-end intitulé « Sourire à l’effondrement » qui a remporté un vif succès.
Les participants, en équipe, avaient été invités à visiter des friches urbaines diverses et variées dans différents quartiers de Paris dans une sorte de déambulation sensible pour nourrir leur questionnement sur le futur et rencontrer des personnes et des lieux qui en portaient la trace. Cette co-inspiration avait ensuite permis à chacun de se laisser porter vers ce futur qui émerge dans nos vies et nos sociétés.
Dans la continuité de ce premier week-end, Catherine propose d’intégrer plus avant cette prise de conscience que nous sommes déjà entrés dans un temps d’effondrement, en utilisant les outils de la pleine conscience et du lâcher prise. Autrement dit qu’est-ce qui pousse en nous lorsque nous consentons à lâcher ce que nous croyons être et devoir faire, lorsque nous consentons à nous mettre nous-même en friche et à laisser cet impensable futur nous contacter ?
Objectifs du week-end
A partir de l’écoute et du partage de nos réactions  personnelles à cette prise de conscience de l’effondrement – , nous commencerons par identifier ce qui est en jeu : perte de nos points de repère conceptuels et émotionnels, de notre idée du confort, du loisir, du travail, de la sécurité, peur, anxiété, déni….  ce  week-end nous invite à prendre toute la mesure de ce qui est déjà partie de notre quotidien, à abandonner l’espoir que quelque chose ou quelqu’un nous sauvera à étendre  notre sensibilité à tous les acteurs impliqués et à trouver les ressources qui sont déjà en nous pour dire présent. Nous utiliserons pour cela des cercles de « co-ressentir » et des exercices qui mettent en branle l’expression et l’intelligence intuitive du corps.
L’enjeu est d’apprendre à joindre la tête, le cœur et les mains et de nous  laisser réengager autrement dans  une relation de confiance au monde, aux autres êtres, à notre planète.

Catherine Eveillard enseigne la méditation Shambhala et la Voie de la société éveillée Architecte, écologiste et féministe, elle explore depuis quelques années les processus de méditation partagée, qui nous ouvrent à un monde où les frontières du moi, « mes pensées, mes opinions » apparaissent clairement obsolètes. Elle est membre fondatrice du centre de Dechen Chöling en Limousin où elle habite.

Elle est entourée d’une équipe formée de :

Pascale Canobbio, graphiste. Elle a commencé la pratique de la méditation il y a plus de 20 ans au Dojo Zen de Paris. Ordonnée nonne en 2011 par Roland Yuno Rech, mais simultanément nourrie par d’autres traditions, elle enseigne à son tour depuis 3 ans à  Joigny (Yonne).

Franck Le Naourèse pratique la méditation dans la tradition Shambhala-bouddhiste depuis 30 ans. Il enseigne les travaux paysagers et la méditation et est le cofondateur du groupe l’Haÿ-les-Roses en Transition.

Simon Bertin, pratiquant Shambhala et jeune maraîcher bio en cours d’installation près de Dechen Chöling en Limousin.

Centre de Méditation Shambhala de Paris
17 rue Eugène Varlin 75010 Paris
paris@shambhala.fr

Comments are closed.