Liens

Catégories

Cette idée de lecture me plaît bien, alors je vous la partage. Faites tourner. Que le monde se questionne, s’éveille et se mette en mouvement. Y’a urgence, non ?

merci Claire d’Osmose de l’envoyer vers notre site en transition!

Cher Père Noël,

et si tu renversais le système ?

Explications pour propager cette antipub virale en bas du message*

Comment parler des questions sociales et environnementales « en même temps », sans être ennuyeux et même plutôt en s’amusant ?

Pourrons-nous cette année aborder de vraies questions de notre temps, autour du dessert de Noël, sans déclencher des sourires condescendants ou l’animosité butée ? 

Voici peut-être une piste intéressante, jugez plutôt.

Qu’arriverait-il si l’homme le plus riche du monde décidait – on a le droit de rêver – de mettre son immense fortune au service du renversement du système destructeur dominant ?

C’est l’idée qui a présidé à l’écriture par Bertrand Méheust de La conversion de Guillaume Portail, un récit imaginaire mettant en scène le célèbre informaticien milliardaire américain, mieux connu sous son nom anglais que chacun peut retrouver – si ce n’est déjà fait – avec un simple dictionnaire.

Le voilà donc qui comprend – pour des raisons qu’il vous reste à découvrir – la gravité de la crise dans laquelle s’enfonce un monde gouverné par la recherche du profit et de la croissance à tout prix, et qui décide d’employer tous ses efforts, d’abord en catimini puis à visage découvert, pour développer à grande échelle d’autres solutions et renverser le capitalisme.

Avec lui, l’agriculture biologique devient « l’agriculture normale », l’autre est appelée « agriculture toxique », la publicité est ringardisée, le bétonnage cesse et même recule, les jeunes peuvent acquérir des terres pour faire du maraîchage « normal », des armées de juristes s’emploient à paralyser la réaction des multinationales polluantes…

Une tentative drôlatique de parler de choses sérieuses tout en s’amusant, de remettre joyeusement le monde à l’endroit en se moquant des faux-semblants de notre époque. Un objet littéraire improbable, inclassable, mais qui ouvre sans aucun doute une brèche psychologique dans le carcan idéologique qui nous écrase. 

Faut-il la puissance de l’argent pour renverser les forces de l’argent ? La question vaut en tout cas d’être posée ! On s’accommoderait sans doute bien mieux d’un milliardaire comme celui-là, ça changerait de la vulgarité et de la vénalité de ceux qui nous imposent aujourd’hui la destruction du monde et de la démocratie. De Davos au Wyoming et de Notre-Dame-des-Bruyères à la Beauce reconquise, on se prend même à rêver de voir cette épopée portée à l’écran.

Bonnes fêtes de fin d’année à vous toutes et tous, sans trop de gaspillages mais pleines de plaisirs, d’amitié et d’affection !

*Si ce message vous semble digne d’intérêt, participez à sa diffusion « virale » : on pique leurs idées au publicitaires qui veulent nous voler le bouche à oreille.

Mais il faut bien entendu respecter quelques règles de bonne conduite envers vos correspondants :

– Ne diffusez pas les coordonnées des personnes qui vous ont fait parvenir le message ni de celles qui l’ont reçu en même temps que vous.

– Pour cela, faites un copier-coller du texte de ce message à partir de la ligne « Explications pour propager… » tout en haut et jusqu’à la ligne finale ci-dessous.

– Cela permettra aussi de garder une mise en forme correcte du texte, que vous pourrez rétablir s’il vous est parvenu altéré.

– N’hésitez pas à modifier la salutation « chères et chers amis » ou « Bonjour » ou  ce qui vous semble le mieux !

– Décidez si vous voulez mettre vos correspondants en « copie cachée » ou « copie invisible » afin de protéger leurs adresses et d’éviter les « répondre à tous » indésirés.

– Bon amusement et merci pour votre contribution !

 

Éditions Libre & Solidaire – M.E.C

19 rue Ballu, 75009 Paris FR

info@libre-solidaire.net

Comments are closed.